U.S.P. COMMENTRYENNE BOULES LYONNAISES

U.S.P. COMMENTRYENNE     BOULES LYONNAISES

64 doubles Commentry 2010

 

A Rotinat-Tardivaud (Châteaumeillant)

le challenge

Christian Chenevat.

 

 

 

 

Les vainqueurs : Rotinat-Tardivaud.

 

 

L'orage :

 

 

Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps
Le beau temps me dégoute et m'fait grincer les dents
Le bel azur me met en rage...

 

 

 

 

Bien sûr, j'apprécie la chanson de Brassens,mais le poète ne devait pas jouer à la lyonnaise...

 

 

L'USPC organisait son 64 doubles doté du challenge Christian Chenevat.

 

 

58 équipes présentes au début de la compétition et un invité surprise : L'orage.

 

 

Pourtant les services techniques et le staff de l'USPC avaient mis les petits plats dans les grands pour préparer cette manifestation.

 

 

Le vendredi soir, tout était prêt pour recevoir le gratin bouliste régional.

 

 

Hélas, un orage a failli ruiner les efforts Commentryens.

 

 

La compétition a finalement démarré avec un peu de retard et dans des conditions difficiles.

 

 

Heureusement vers 10 h 00 la pluie a cessé et les terrains se sont améliorés... au fil du (beau) temps...

 

 

La place du champ de foire : Après la pluie,  le beau temps...

 

 

Revenons à la compétition, de belles doublettes présentes sur le champ de foire.

 

 

Des équipes de l'Allier bien sûr, mais aussi de St Amand, Châteauroux, St Pierre le Moutiers, Châteaumeillant, Clermont- Ferrand, etc...

 

 

Un plateau de qualité avec la présence de nombreuses équipes de
2ème division

 

 

Lagoutte, Durin (Néris les Bains), Guillaume, Laigneau (Beauséjour), Tardivaud (Châteaumeillant), Baptiste (Clermont-Ferrand), Normand, Marçais (Châteauroux) Leroy (Domérat).

 

 

 

Résultats des quarts de finale :

 

 

 

Guillaume (Beauséjour) bat Brivet-Rouby (Bellerive).

 

 

Guy Brivet : style et adresse.

 

 

 

Une belle partie des deux formations (certainement une des plus réussies de la journée). Beauséjour prenait le devant grâce à l'appoint précis de Patrice Métayer et le tir efficace de Laurent Guillaume.

 

 

Métayer Patrice (Beauséjour): un joueur au point !

 

 

 

Marchand (Uspc-Lyon) bat Bariol (St Doulchard).

 

 

Jacky Marchand (Lyon) de retour sur un terrain qu'il connait bien.

 

 

 

La doublette Marchand (père et fils) a dominé leur sujet. Les joueurs du Cher sont passés au travers.

 

 

 

Rotinat (Châteaumeillant) bat Lagoutte (Néris les Bains).

 

 

David Lagoutte : le tireur Nérisien en action...

 

 

Les Nérisiens ont dominé la partie. 5 à 7 à la dernière mène. Hélas pour les joueurs des Thermes, Robert et Lagoutte manquaient complètement la mène, Rotinat ne laissait pas passer l'occasion et concluait sur le score de 9 à 7.

 

 

 

Normand (Châteauroux) bat Durin (Néris les Bains).

 

 

De la détermination sur le visage de Pierre Durin (Néris les Bains).

 

 

Pas de suspense dans cette partie, Normand et son tireur Dumez se sont imposés 11 à 3.

 

 

 

Demi-finale :

 

 

 

Normand (Châteauroux) bat Marchand (Commentry-Lyon) 11 à 2.

 

 

Qui a le point ? Normand et Dumez ont l'air serein...

 

 

La doublette Marchand n'a pas résisté aux assauts du double Castelroussin.

 

 

Beau parcours de la doublette Marchand, Johann a été la satisfaction Commentryenne de la journée.

 

 

Rotinat (Châteaumeillant) bat Guillaume (Beauséjour) 11 à 5.

 

 

Le président de Beauséjour, Laurent Guillaume a fait parler la poudre...

 

 

De la détermination chez le futur vainqueur.

 

 

 

 

Les joueurs de Vichy n'on pas réédité leurs performances antérieures, beaucoup de spectateurs voyaient les joueurs de Beauséjour comme vainqueurs potentiels, mais contre Rotinat il faut être au top.

 

 

 

Finale :

 

 

Une histoire entre gentlemen du sport boule...

 

 

 

Le but de la finale était lancé par le président de l'USPC René Delarbeyrette.

 

 

Les finalistes en compagnie du président de l'USPC.

 

 

Si beaucoup d'équipes pouvaient prétendre à la partie finale, la présence de ces deux formations n'est pas une surprise.

 

 

Depuis plusieurs années Tardivaud et Normand font partie des joueurs réputés non seulement par leur talent, mais aussi par leur courtoisie et leur gentillesse. Je ne vous énumérerai pas leur palmarès complet, mais pour mémoire Dédé Rotinat a été demi- finaliste en simple, division Nationale (2ème division), Normand deux fois vice-champion de France en 2ème division.

 

Normand (Châteauroux) un métronome à l'appoint.

 

 

La finale a tourné à l'avantage de Châteaumeillant. Si Normand à continué sa prestation à l'appoint, son tireur David Dumez a eu (pour une fois) quelques ratés.

 

 

Dumez : l'artilleur Castelroussin.

 

Rotinat (Châteaumeillant) toujours présent...et efficace !

 

 

Les joueurs de Châteaumeillant s'imposaient sur le score de 11 à 6.

 

 

 

En complémentaire, Dagniere (Commentry) associé à Grégoire (Chartres) prenaient le meilleur en finale face à Boudin-Frackowiak (Malicorne).

 

 

Les finalistes du complémentaire.

De gauche à droite : Frackowiak-Boudin-Delarbeyrette-Grégoire-Dagnière.

 

 

La consolante revenait à la formation Commentryenne Ducourthial-Demont face à une autre équipe de Commentry Fenoyer-Gourbeix.

 

 

 

A signaler la présence de Mr Gaby, Maire de Commentry et de Mr Cabassut adjoint aux sports.

 

 

Le challenge Christian Chenevat était remis par l'épouse et la famille de Christian aux vainqueurs du concours : Rotinat-Tardivaud.

 

 

La remise du challenge aux vainqueurs.

 

Mr Cabassut remet la coupe de la ville aux finalistes.

 

 

L'arbitrage était confié à Mr Nowicki.

 

 

Pascal Finet et Gérard Limoges tenaient la table de marque.

 

 

Merci à la municipalité pour leur soutien.

 

 

Merci à tous les bénévoles Commentryens pour le travail fourni.

 

 

Et merci aux restaurateurs, les joueurs ont apprécié.

 

 

La suite en image...

 

 

Domérat: une équipe de copains...

 

...Vichy aussi.

 

Michaël Baptiste (Stade Clermontois):

 6ème au classement 2ème division avec l'équipe Beauregard.

 

 

Valentin-Guillaume (Beauséjour).

 

Freddy Alonso: un bombardier !

 

Thierry Guillon (Boule Vichyssoise).

 

 

                            

Patrice Laigneau (Beauséjour):

 champion de France doubles 2000 en 3ème division.

 

 

 

Un peu d'humour pour finir...

 

 

 

Après l'effort, le réconfort.

Pardon Patrice... mais je n'ai pas pu résister...

 

 

 

Alors, ce sont trois nains qui vont à la mine...

Oui je sais, seul les Moulinois et St Pourcinois peuvent comprendre...

Demandez à Bruno la prochaine fois...

 

 

Oui David, tu as bien perdu la première partie en menant 8 à 2

 à 12 minutes de la fin.

 

 Tu m'as parlé d'une histoire de vaudou, de vent dans les feuilles, de présage...

 

ça va David ???

 

 

 

 

A bientôt



09/07/2010
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres