U.S.P. COMMENTRYENNE BOULES LYONNAISES

U.S.P. COMMENTRYENNE     BOULES LYONNAISES

Mois d'Octobre

 

 

LE MOT DU PRESIDENT

 

 

ET SI NOUS PENSIONS A HIBERNER !......

 

 

 

Récemment, nous avons organisé à Commentry, la réunion de secteur du Comité Bouliste Départemental de l'Allier

 lien

 

Si comme indiqué, elle fut fort instructive et intéressante, elle n'en soulève pas moins, un certain nombre d'interrogations sur lesquelles je voudrais revenir.

 

Force est de constater, une nouvelle érosion des effectifs !..... qui d'années en années, semble inéluctable, la disparition malheureusement des plus anciens n'étant pas compensée par l'arrivée de nouveaux jeunes joueurs.

 

Pour essayer d'enrayer ce phénomène, il me semble, tout d'abord nécessaire d'en déceler les raisons.

 

Malgré une élite aux performances remarquables ( voir le dernier bulletin de la FFSB ) notre discipline est principalement perçue comme " un sport de vieux !..." aux yeux notamment de la jeunesse actuelle.

 

Il n'en est pas moins vrai, que d'avoir la chance de pouvoir pratiquer un sport, à plus de 70 ans, n'est pas monnaie courante !... de nos jours.

 

Par ailleurs, pour certains jeunes pratiquants, le respect d'un certain nombre de règles peut être perçu comme une contrainte et certaines valeurs, telles que le respect, l'amitié et la convivialité ont peut être été, quelques fois, oubliées lors de leur éducation !... alors, il est certainement plus facile de s'orienter vers d'autres disciplines ou activités, jugées moins astreignantes !....

 

Fort de ce constat, comment alors, expliquer la réussite, relativement limitée, il est vrai, d'un certain nombre de clubs pratiquant l'élite ?

 

Et si, malgré quelques cas particuliers de jeunes joueurs doués, dotés de dons naturels au départ, ces derniers étaient des enfants ou petits enfants de joueurs chevronnés et assidus ? qui, quelque part auraient transmis leur passion !...

 

Est-il possible, sans l'utilisation de boulodrome couvert, d'intéresser et faire progresser des jeunes pendant la longue période ou la pratique de notre sport est impossible à l'extérieur ?

 

L'arrivée de certains mécènes n'aurait-elle pas tendance à "professionnaliser notre sport", en regroupant les meilleurs dans les mêmes clubs ?  menacant à terme l'équilibre, l'équité et par là même, l'intérêt des compétitions au niveau de l'élite !....

 

Face à une telle situation, que faire ? continuer dans le fatalisme et la résignation ou alors, oser et prendre des initiatives !.....

 

Pour ce qui concerne notre club, nous avons choisi la deuxième voie avec la mise en place d'un projet ambitieux établi sur trois ans.

 

La moitié du chemin a été parcourue avec des résultats positifs, notamment une augmentation significative du nombre ( près de 50 actuellement ) de licenciés pratiquants.

 lien

 

Avec 15 joueurs agés de 20 à 45 ans et le même nombre de licenciés classés en 3ème division, le potentiel est là et il ne demande qu'à être exploité !.....

 

Si l'on ne peut que se réjouir de la participation massive de nos joueurs aux différentes compétitions estivales avec des résultats à la hauteur  lien  que penser de la longue période d'hibernation que nous allons maintenant devoir leur proposer !.....

 

Certes, les jeux de cartes occuperont les plus anciens et les quelques concours ( peu attractifs par ailleurs ) organisés dans les boulodromes couverts départementaux mobiliseront quelques licenciés, mais est-ce bien là, le moyen de conserver et faire progresser nos plus jeunes !.....

 

Un projet de construction ou d'aménagement d'un  boulodrome couvert à Commentry ( demandé depuis plus de 25 ans, par les plus anciens ) est en cours et ce, en étroite relation avec nos élus locaux.

 

Si les infrastructures existent et ne demandent qu'à être aménagées, malheureusement une autorisation administrative indispensable, bloque et retarde la réalisation de ce projet !.... qui en cas d'issue favorable, ne verra le jour que pour l'automne prochain, dans le meilleur des cas !....

 

Une nouvelle fois, il va falloir "mobiliser les troupes" et déblayer la neige des terrains extérieurs, si besoin !....

 

Pour ma part, je pense qu'il serait judicieux que les membres de notre Fédération et ses instances, se penchent et nous aident à trouver des solutions à ce genre de situation, certainement pas propre à notre club.

 

Certes, l'élite est la vitrine de notre sport, mais attention de ne pas négliger, pour autant, les plus petits clubs qui sont certainement la fondation la plus stable pour soutenir la "masse de nos participants".

 

Décider de supprimer les USB entrainerait la disparition de nombreux petits clubs qui ont le droit et l'envie d'exister !.... et pourquoi pas, le potentiel pour former des jeunes à notre sport.

 

Et si "l'élite" avait besoin de la "masse" pour exister !.....

 

A méditer

 

 

Le Président

Christian CHENEVAT

 

 

 

 

 

 


Découvrez Hugues Aufray!


02/11/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres